Commerce du pétrole : état des lieux du marché pétrolier !

Commerce du pétrole : état des lieux du marché pétrolier !

Entre les baisses et les hausses de prix en plus du déséquilibre du marché, le pétrole est sujet à de nombreux maux. Comment se porte alors le marché du pétrole ?

Le prix du pétrole

Baisse de la production, mais hausse du prix
Le prix du pétrole a connu une forte hausse depuis l'accord entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et des autres pays en fin 2016. Heureusement, cette signature a conduit à une baisse considérable des stocks. Toutefois, cette baisse a engendré une augmentation du coût de l'or noir. Par ailleurs, cet accroissement doit se stabiliser dans les quelques mois à venir.

Une variation de prix du pétrole
En outre, le pétrole a connu une grande variation de prix depuis 2014. Cette époque était marquée par une chute considérable du coût de l'or noir. Le prix se chiffrait en effet autour de 50 dollars le baril soit 40 euros. Cependant, ce coût avait augmenté d'environ 60 dollars soit autour de 50 euros en janvier 2015. Une année plus tard, le prix atteint son plus bas niveau : environ 30 dollars, soit approximativement 20 euros.

Les causes de la variation de prix

La crise financière et les USA
En fin 2012, l'offre était considérablement supérieure à la demande. Cette surproduction s'explique d'ailleurs par la conséquence de la crise financière de 2007 à 2009. Cette crise avait effectivement occasionné une importante exploitation de pétrole de schiste. Ainsi, la hausse du coût de pétrole accentuait la rentabilité de la production. Par ailleurs, la croissance des USA dans la production d'or noir avait encouragé les concurrents à produire davantage.

Le déséquilibre entre l'offre et la demande
L'inégalité de l'offre et de la demande aurait dû engendrer une chute du prix en 2013. Cependant, ce déséquilibre a été neutralisé par un important emprunt des sociétés financières des stocks de pétrole. Seulement, à la vue de la baisse du prix, ces entreprises ont finalement revendu leur pétrole pour limiter les pertes. Ainsi, cette liquidation a accentué le déséquilibre du marché et a donc occasionné une diminution du prix.

L'impact de l'accord de fin 2016

Une grosse difficulté chez les producteurs
Les producteurs de pétrole de schiste ont connu une grande difficulté à l'issue de cet accord. D'ailleurs, les petites entreprises pétrolières ont même été contraintes de céder leur société aux grandes compagnies pour des raisons financières. Cette difficulté s'est également fait sentir auprès des producteurs classiques. Par conséquent, ces derniers ont été forcés de réduire leur investissement sur l'exploitation et donc de diminuer la production.

Les solutions
La surexploitation de pétrole entrainera inévitablement l'épuisement des réserves. En effet, le dirigeant de HBS Tarek Bouchamaoui a constaté une diminution considérable des gisements de pétrole. Aussi, de nombreux pays, en l'occurrence la Tunisie se tourne aujourd'hui vers les sources d'énergie renouvelables. Avec le soutien du gouvernement, Tarek Bouchamaoui a ainsi entamé une modification des ressources énergétiques et a donc opté pour l'énergie solaire et éolienne pour les activités industrielles de la Tunisie.